Yurts.kg - Главная
en

Yourte pendant les fêtes et les solennités

Au Kirghizstan elles sont largement utilisées comme logis de bergers aux alpages, ou bien elles servent de « cafés du bord de la route ». Mais dans les villes elles ne sont pas très répandues. A présent les yourtes ont cédées la place aux maisons et immeubles tant aux villages qu’aux cités et grandes villes. Mais il est à noter que, pendant les manifestations de masse, différentes célébrations, les yourtes sont largement utilisées. Et personne ne s’’etonne de les voir dans une cour d’immeubles.
La simplicité et la structure de la yourte assurent sa mobilité. Les yourtes peuvent servir de logis supplémentaire, de cuisine ou refectoire provisoires pendant les fêtes, manifestations ou célébrations, telles que  les noces ou toï (fête de famille). L’ambassade du Kirghizstan aux Etats-Unis a proposé d’utiliser les yourtes en qualité d’habitation « convenable », provisoire et écologique en cas d’état d’urgence, de catastrophes, tels que l’ouragan « Kathrine » et ses conséquences.
Plusieurs festivals régionaux, ayant lieu en été et en automne (partout dans le pays), perdraient de leur charme sans « une cité de yourte » élevée afin d’assurer aux visiteurs / participants le confort et le passe-temps agréables. En 1995, à Talas, lors de la célébration du jubilée millénaire de la poésie épique « Manas », a été construite une yourte particulière de deux étages, pour y installer certains hauts fonctionnaires.
Souvent la yourte, élevée dans la cour de grands ensembles, fait preuve  de la mort récente. Le corps du défunt se trouve dans la yourte jusqu’à ce qu’il ne soit pas transporté au cimetière afin d’être enterré.
L’architecture de la yourte, sa forme ronde, ses perches courbés (ououk), couronnés par un tunduk, se rencontrent dans des constructions de monuments (parmi ceux-ci on peut citer le monument se trouvant sur la place de la Victoire, à Bichkek ; ou bien les bâtiments de bain publique de la capitale ; les bâtiments du Ministère de l’Agro-alimentaire se trouvant sur la place « Ala-Too », place principale de la capitale).